Appel à candidature - Projet Hajti Bik

Extension de la date limite de soumission des dossiers de candidature jusqu'au 20 Octobre 2019 inclusCliquez ici pour vous inscrire.

Voici la liste des documents à fournir sous format électronique (PDF, JPG, PNG) lors du remplissage du formulaire de candidature :

  • Copie CIN
  • Copie conforme de votre diplôme
  • Déclaration d'existence de la société
  • Copie conforme de la patente
  • Extrait du registre de commerce datant de moins de 3 mois
  • Attestation de la situation fiscale
  • Attestation sur l'honneur de non-faillite - Télécharger le modèle 

 

Si vous connaissez déjà un Tunisien résident en Italie qui veut investir dans votre projet, veuillez fournir aussi les documents suivants :

  • Copie de sa carte de séjour
  • Attestation d'engagement dans le projet

Cliquez ici pour vous inscrire

Appel à candidature en Italie - Projet Hajti Bik

Pour s'inscrire, cliquez ici

Pour le remplissage du formulaire de candidature, les documents suivants sont à préparer sous format électronique (PDF, JPG, PNG) 

  • Copie de votre carte de séjour
  • Attestation d'engagement dans le projet ou les projets sélectionnés - Télécharger le modèle

 

  • Copie de la CIN du responsable du projet en Tunisie
  • Copie conforme du diplôme du responsable du projet en Tunisie
  • Copie de l'étude du projet

 

  • Déclaration d'existence de la société (Pour un projet déjà existant)
  • Copie conforme de la patente (Pour un projet déjà existant)
  • Extrait du registre de commerce datant de moins de 3 mois (Pour un projet déjà existant)
  • Attestation de la situation fiscale (Pour un projet déjà existant)
  • Attestation sur l'honneur de non-faillite (Pour un projet déjà existant) - Télécharger le modèle

Process

Le projet Mobi-TRE sera mis en œuvre selon une démarche conçue autour étapes prédéfini selon le schéma suivant :

Management du Projet

Le projet Mobi-TRE est financé par l’AICS et exécuté par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), bureau de Tunis. Il est soutenu par un ensemble de partenaires constitué du Gouvernement tunisien (plusieurs ministères et administrations publiques), la société civile et le secteur privé en Tunisie et en Italie.

Pour assurer le management du projet, L’OIM a mis en place une équipe de gestion de projet qui a pour rôle de coordonner les interventions de toutes les parties prenantes au projet et de veiller au respect du planning prévu pour l’exécution de ces interventions.

Par ailleurs, l’OIM a constitué une comité de sélection en charge de la sélection des candidats au projet Mobi-TRE et l’évaluation de leurs dossiers. Il est composé des membres suivants :

  • L’Organisation International pour la Migration (OIM)

  • Agence Nationale pour l'Emploi et le Travail Indépendant (ANETI)

  • Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale (MDICI)

  • Office National De l'artisanat Tunisien (ONAT)

  • Office des Tunisiens à l'Etranger (OTE)

  • Centre de promotion des exportations (CEPEX)

OIM Tunisie

Le Bureau de l'Organisation Internationale pour les Migrations - OIM a été établi en Tunisie en mars 2001, suite à l'adhésion de la République tunisienne à l'OIM en juin 1999 et à l'issue de la signature par les autorités tunisiennes et le Directeur général de l'OIM de l'Accord de Siège qui octroie à l'Organisation des privilèges et des immunités diplomatiques ainsi que d'un accord de coopération.

 

 

Le bureau de Tunis fut la première représentation de l'OIM dans le Maghreb. Les principaux partenaires de l'OIM sont le Ministère des Affaires sociales,le Ministère de l'Intérieur, le Ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi, le Ministère des Affaires Etrangères, le Ministère des Affaires de la Femme, de la Famille et de l'Enfance et le Ministère de la Santé. En outre, l'OIM Tunis fait partie de l'équipe pays des Nations Unies et collabore étroitement avec les agences des Nations Unies présentes sur le territoire ainsi qu'avec d'autres organismes internationaux.

l'IOM soutient ègalement les efforts de la sociètè civile tunisienne, et collabore étroitement avec elles sur le terrain, auprés des populations migrantes.

Depuis son établissement, l'OIM Tunis met en ouevre divers programmes dans les secteurs du Co-développement, de la migration de travail, du Dialogue sur la migration,ainsi qu'en matière de protection des migrants et lutte contre la traite et ce ,en étroite collaboration avec le gouvernement Tunisien.

Accéder au site de l'OIM Tunisie

Présentation

Projet Mobi-TRE

1- Description du projet

Financé par : Italie – Agence Italienne pour la Coopération et le Développement (AICS)

Exécuté par : OIM – Organisme des Nations Unies chargé des migrations

Couverture géographique : Tunisie (régions du Nord-Ouest et du Sud-Est) ; Italie

Durée du projet : 36 mois

Budget : 2.900.000 EUR

2- Contexte

La migration est reconnue dans les Objectifs de Développement Durable (ODD) comme un facteur de développement, aussi bien dans les pays d'origine que de destination des migrants. Ces derniers contribuent au développement, notamment au travers de transferts de capitaux sociaux, humains, culturels et financiers. Leurs transferts de fonds permettent, par exemple, de lutter contre la pauvreté et de réduire les inégalités dans leur pays d'origine.

Dans ce contexte, l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) est chargée de mettre en oeuvre un projet visant à contribuer au développement économique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Est de la Tunisie, au travers de la mobilisation et l'engagement de la diaspora tunisienne à l’étranger, plus particulièrement celle établie en Italie. Ce Projet cible prioritairement, mais non de manière limitative, les populations vulnérables vivant dans les gouvernorats du Kef, Jendouba, Médenine et Tataouine.

Ce projet est financé par l’AICS et s’appuie sur les dispositions du nouveau Code d’Investissement en Tunisie et sur la volonté des autorités tunisiennes de développer l’économie sociale et solidaire.

3- Objectifs du projet        

Le projet Mobi-TRE vient compléter les efforts déjà déployés par l’AICS au travers de son soutien aux projets « Création des micro-entreprises à Médenine et Tataouine » de l’UNOPS et « Mobilité des jeunes, sécurité alimentaire et réduction de la pauvreté rurale » de la FAO. Il s’appuie sur l’important réseau de partenaires - gouvernementaux et non gouvernementaux- de l’OIM en Tunisie et s’efforce de créer des synergies avec d’autres programmes mis en oeuvre par l’OIM ou d’autres organes.

Pour Mobi-TRE, l’OIM et en étroite collaboration avec les autorités tunisiennes au niveau national et régional, la société civile et le secteur privé en Italie et en Tunisie, vise l’atteinte de deux objectifs principaux :

  1. Développer des opportunités d’emploi pour les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Est de la Tunisie afin de faire reculer la pauvreté tout en diminuant les risques liés à la migration irrégulière
  2. Promouvoir les investissements de la diaspora tunisienne en Italie afin de favoriser le développement régional de la Tunisie dans une perspective de coopération transnationale.

L’OIM est chargée de l’exécution du projet Mobi-TRE par la mise en oeuvre de toutes les activités prévues dans le cadre de ce projet :

  • Identification des activités économiques à forte valeur ajoutée ;
  • Sélection des bénéficiaires et des investisseurs ;
  • Mise en place d’un financement paritaire ;
  • Mise en place des actions d’accompagnement à différentes phases du projet.

Page d'accueil

Cartographie des Tunisiens résidents en Italie : Profil socioéconomique et propension à l'investissement en Tunisie

La présente étude a été développée par le groupe de recherche de l'Association de la diaspora PONTES Ricerche e Interventi pour le compte de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) Tunisie dans le cadre du projet Mobi-TRE «la migration en tant que ressource : mobilisation de la diaspora tunisienne et stabilisation des communautés défavorisées en Tunisie » financé par l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS). À travers une méthodologie incrémentale basée sur des données statistiques nationales ainsi que sur une étude de terrain, l’étude a permis d’explorer les caractéristiques du profil des Tunisiens résidents en Italie (TRI) d’un point de vue démographique, socioéconomique et relativement à la propension à l’investissement/entrepreneuriat en Tunisie. Comprendre les trajectoires migratoires et croiser les choix professionnels des répondants à la recherche de terrain a été essentiel pour caractériser les attentes, les besoins et les obstacles que les membres de la diaspora tunisienne en Italie pourraient avoir en rapport avec la question de l’investissement en Tunisie. Un ensemble de recommandations opérationnelles ont été formulées s’adressent non seulement aux acteurs impliqués dans le projet Mobi-TRE mais aussi aux institutions et organisations intéressées à la promotion du développement à travers l’investissement des TRI en Tunisie.

PROCESS

MANAGEMENT DU PROJET

Le projet Mobi-TRE est financé par l’AICS et exécuté par l’OIM, bureau de Tunis. Il est soutenu par un ensemble de partenaires constitué du Gouvernement tunisien (plusieurs ministères et administrations publiques), la société civile et le secteur privé en Tunisie et en Italie...

LIGNE DIRECTRICE

Appel à candidatures pour la sélection d’entrepreneurs tunisiens et d’investisseurs de la diaspora tunisienne en Italie pour l’entrepreneuriat en Tunisie

Consulter le document

MAPPING DES PROJETS

L’OIM met à votre disposition une cartographie dynamique qui présente tous les projets entrepreneuriaux

Découvrez les projets

BUREAU OIM TUNISIE

La Tunisie est membre de l’OIM depuis 1999. La mission de l’OIM en Tunisie a été établie en 2001. L’OIM croit profondément que la migration humaine et ordonnée est bénéfique pour les migrants et la société.

En savoir plus

iDiaspora

C'est un centre mondial d'engagement et d'échange de connaissances pour les communautés de la diaspora et ceux qui cherchent à s'engager avec elles. Il fournit des données et des analyses complètes régulièrement mises à jour concernant les communautés de diasporas, les décideurs politiques et les acteurs des ONG, et présente des actions et des partenariats réussis avec les diasporas.

En savoir plus

NOUS SUIVRE